Le livre de la promotion 2018-2019 se dévoile…

ef092674ba8d0a756b4ac31ede9b4207

 

 

 

 

 

29 étudiants et six mois pour créer un livre autour du thème des Métamorphoses. Collecte de textes, d'images, commandes à des illustrateurs, maquette, façonnage ambitieux… Après avoir travaillé d'arrache-pied ces six derniers mois, l'ouvrage des étudiants de la promotion 2018-2019, Rien ne se perd, tout se métamorphose, est sur le point de paraître.

Vous pouvez d’ores et déjà le précommander – et les aider à le financer – en participant à leur campagne de financement, juste ici : https://fr.ulule.com/corps-editions/. Vous y découvrirez en avant-première quelques visuels du livre ainsi que les goodies qu'ils ont concoctés. En participant, vous permettez à ce livre de voir le jour, de continuer sa métamorphose – entamée par nos têtes pensantes – et d’éclore entre vos mains.

Retrouvez-les sur le Salon du livre, de 14 au 18 mars, où leur ouvrage sera enfin dévoilé !

La promotion 2018/2019 est arrivée !

Les Nouveaux Corps-Métamorphoses-Appel à contributionLa nouvelle promotion du Master 2 Métiers de l'Edition de l'université Paris IV – Sorbonne est arrivée ! Cette année, les étudiants ont pour thème "Métamorphoses". 

Après de nombreux débats, la promotion 2018/2019 a décidé de centrer son sujet sur : 

"La société nous transforme. Pour le meilleur et pour le pire, nos corps prennent de nouvelles formes. Métamorphose subie ou choisie, partielle ou totale, progressive ou brutale, quelle sera la vôtre ?"

Différentes formes d'expression seront utilisées dans l'ouvrage mêlant texte et illustration pour donner vie aux métamorphoses imaginées par les contributeurs. 

La promotion de cette année s'est constituée en maison : Les Nouveaux Corps. Vous trouverez toutes les informations sur leur projet ici.

 

Delphine De Vigan, marraine de la promotion 2017-2018

Delphine de Vigan - Paris - le 10 janvier 2018.C'est avec plaisir que la promotion 2017-2018 vous présente Delphine De Vigan, la marraine pour l'option édition et l'option audiovisuel du Master 2.

Auteure de romans comme Jours sans Faim, Sous le manteau, Les Loyautés, plus récemment publié pour la rentrée littéraire de janvier 2018, Delphine De Vigan est reconnue pour son talent et a reçu de nombreux prix dont le prix Renaudot des lycéens (2011) pour Rien ne s’oppose à la nuit, et le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens (2015) pour D’après une histoire vraie. Romans primés qui ont également été adaptés au cinéma par l’auteur elle-même.

Dès 2011, elle entame une carrière de scénariste et réalisatrice, et signe avec Giles Legrand le scénario de Tu seras mon fils. Elle continue ensuite avec À coup sûr et Damoclès.

Delphine De Vigan est une auteure dont les œuvres, qu’elles soient littéraires ou cinématographiques, apportent un regard panoramique et réaliste sur le monde : des plus belles relations aux plus sombres méandres. Moderne et réaliste, Delphine De Vigan donne un sens aux événements de la vie. Sans entrer dans le pathos, elle offre des histoires dont il est impossible de ressortir indemne.

La promotion 2017/2018 est arrivée !

Affiche-NOIRE_appel-contribution_300dpi_CMJN-2

 

La promotion 2017/2018 est arrivée !

Tout a commencé en été 2017, alors que la promotion du Master 2 Création éditoriale multi-supports de la Sorbonne ne se connaissait pas encore. « Cours camarade, le vieux monde est derrière toi ! » fut le thème annoncé aux étudiant·e·s, qui allaient se rassembler autour de la création de l’ouvrage qui secouerait mai 2018.

Chaque année, la promotion du M2 CREM de Paris-Sorbonne se voit attribuer un thème, à partir duquel va découler la production et la publication d’un ouvrage. Divisé en pôles à l’image de ceux d’une « véritable » maison d’édition, l’ensemble de la promotion s’est concerté et a travaillé ensemble vers son accomplissement final : la présence de l’ouvrage au Salon Livre Paris au mois de mars 2018. Nous sommes tous en apprentissage depuis un ou deux ans, dans des maisons d’édition plus ou moins grandes, indépendantes ou appartenant à un groupe : cela nous permet de rassembler nos compétences diverses et de renforcer la pertinence de notre travail en s’appuyant sur nos expériences professionnelles.

Si le thème donné s’avère être l’un des slogans scandés pendant mai 68, ce n’est pas un hasard, car il faut le célébrer ce cinquantenaire. Débats et sondages ont été les maîtres mots de la promotion, et notamment quand à la visée de notre ouvrage : souhaitions-nous nous positionner dans le mouvement de mai 68, ou bien emprunter un autre chemin et interpréter le slogan en occultant son origine ?

La promotion s’est finalement entendue sur sa volonté de conserver la référence à mai 68 et de déclencher sa propre révolution : mai 2018, la grande révolution moderne.

Les Cahiers de l’Asphalte étaient nés.